Cette insciption rappelle que :

La grosse cloche s'est écrasée

sur la  voûte le samedi soir du 26 Juin 1926

à 9 H 55 heure légale (8h 55)

remise en place le 25 mai 19... Poids 1212 kg, battant 45 kgs.

Au dessous, les photos prises par Alibert, le pharmacien.

La vieille Anthoine, de 1200 kilos, s'écroula en 1926 par suite de l'effondrement de la charpente, alors que le Conseil Municipal, pourtant averti du danger, tergiversait pour savoir qui allait payer la réparation. Les discussions durèrent deux ans puis cessèrent puisque la cloche s'était fracassée.

Aujourd'hui, la cloche Marie, est exactement dans le même cas de figure. Mais il y a une explication que j'ai trouvée dans l'Encyclopédie : les cloches sont des instruments "idiophones", exactement comme les conseillers municipaux de Montréal. J'ai eu beau prévenir, rien n'y a fait !

Alors on attend que cette cloche du XVII° siècle tombe au même endroit que l'Anthoine et se fracasse pour la même raison.

La fente de l'anse se distingue à peine, à la hauteur des écrous. En fait, il y a trois anses de fendues sur quatre, à l'endroit exact de la rupture observée sur l'Anthoine. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, il n'est pas difficile de prédire l'avenir. C'est proprement scandaleux de ne prendre aucune mesure de conservation. La Préfecture a envoyé un "expert" obèse qui n'a même pas pu monter jusqu'au clocher et encore moins sur l'échelle d'accès aux cloches.

Mais cela ne l'a pas empêché de donner un avis, bien sûr.








Tout laisse à penser que l'Anthoine qui s'est brisée était plus grande que l'actuelle Sainte Marie. C'est du moins le sentiment que l'on en retire à regarder la reconstitution de celle-là à partir des débris.

Mais il y a un hic : la Sainte Marie passe juste dans l'ouverture actuelle destinée au passage des cloches. En admettant que la Saint Anthoine ait été plus grosse se pose la question de son installation. Il faut allors supposer que l'Anthoine était en place avant la contruction du haut du clocher dans sa configuration actuelle.

En examinant celui-ci on voit bien qu'il a été restauré à partir d'une structure plus ancienne, ce qui conforterait cette hypothèse. Mais on n'en sait pas plus, encore une fois...

 



Retour à l'accueil